Des plans de maisons

Souhaitez-vous bâtir votre demeure ? Si vous avez déjà trouvé un terrain pour accueillir votre futur bien immobilier, sachez que vous devez effectuer certaines démarches pour concrétiser votre projet. En particulier, certaines formalités sont obligatoires quant à l’établissement des plans maison et permis de construire. Ce dernier doit notamment être déposé auprès de la mairie. En effet, sans cette autorisation, vous ne pourrez pas débuter votre chantier. De plus, pour être éligible à l’étude, sachez que votre dossier devra comporter divers plans de maisons.

La conception d’un plan est une étape incontournable à réaliser durant tous les projets de construction de maisons individuelles. Toutefois, même si le plan intérieur ou d’agencement est le plus connu, celui-ci ne suffit pas pour l’obtention du permis de construire. En effet, il est également nécessaire d’y joindre un plan de situation, de masse, de coupe et de façade. De plus, que vous vouliez bâtir une maison moderne, plain pied, contemporaine ou traditionnelle, les schémas techniques de l’installation électrique, du gaz, du chauffage, de l’alimentation en eau et de l’évacuation vers le tout-à-l’égout doivent également être présentés pour valider votre demande. L’ampleur du travail et la technicité de certaines tâches peuvent requérir l’expertise d’un professionnel.

Ressource disponible ici : https://drive.google.com/file/d/1e0ZS5UsY7XAXkLV8CjDBTcVnSoNOSh43/view

D’autre part, sachez qu’un permis de construire ne peut pas être délivré à un projet qui ne respecte pas la règlementation thermique RT 2012. D’ailleurs, les règles d’urbanisme qui régissent le secteur du terrain sont également à considérer. Ainsi, même si l’on peut réaliser ses propres plans de maisons avec des logiciels, l’aide des professionnels peut s’avérer indispensable. En effet, les validations des architectes et des bureaux d’études peuvent faciliter les formalités. De plus, il est primordial d’éviter les erreurs de conception, pour ne pas à subir de lourdes dépenses durant la mise en œuvre.

Les plans maisons essentiels au permis de construire

Il est obligatoire d’avoir un permis de construire pour pouvoir bâtir une maison neuve dans l’Hexagone. Ce document détaille précisément l’ensemble du chantier et est complété par des plans de maison et des photos. Si le terrain est localisé dans un rayon de 500 m d’un patrimoine historique ou dans un secteur protégé, vous devrez également obtenir l’aval d’un architecte des bâtiments de France. Les formalités requièrent notamment un plan de situation, de masse, de coupe, de façade et d’intérieur. Vous pouvez les réaliser par vous-même en utilisant des logiciels d’architecture.

Toutefois, si vous ne maîtrisez pas ces outils, vous pouvez également confier l’élaboration de ces dessins à un constructeur de maison ou un architecte. Ces professionnels peuvent d’ailleurs se charger de l’ensemble des procédures administratives et gérer votre projet jusqu’à sa réception.

plan maison architecte

Le plan de situation pour un permis de construire de maison individuelle (PCMI)

Parmi les éléments constitutifs du dossier de demande du permis de construire, le plan de situation est obligatoire. Noté PCMI 1, il est défini par l’article R 431-7 a du Code de l’urbanisme et a pour rôle de faciliter la localisation précise du terrain au sein de la commune où l’on veut construire une maison individuelle. De plus, il vous sera nécessaire pour déclarer tous les prochains travaux. Ce plan de maison vous servira également à obtenir un certificat d’urbanisme et à demander le raccordement de votre demeure au réseau électrique public.

En précisant l’emplacement du projet de construction, ce plan de maison permet aux autorités de déterminer les règles d’urbanisme que vous devez respecter. Grâce à ce schéma, elles pourront également identifier les servitudes qui traversent la parcelle. D’ailleurs, il est nécessaire d’y présenter en détail l’environnement proche de l’implantation de votre future demeure pour accélérer la délivrance du permis de construire. Pour obtenir un plan de situation pour construire une maison, vous pouvez demander un plan cadastral auprès de la mairie. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site cadastre.gouv.fr et y indiquer le numéro de votre parcelle pour recevoir ce plan de maison.

Pour connaître les mentions obligatoires du plan de situation, il faut se reporter à la notice CERFA n° 51434 05. Cette dernière stipule notamment que le schéma doit préciser le Nord pour permettre de s’y orienter. L’échelle du dessin doit également respecter les normes. En particulier, elle doit être de 1/2000 en ville et de 1/20 000 en zone rurale. C’est d’ailleurs dans ce plan de maison neuve que vous devez indiquer les emplacements d’où été prises les photos PCMI 7 et PCMI 8. De plus, toutes les voies de desserte doivent aussi y être dessinées. Afin de faciliter la lecture de ce cadastre par la personne en charge de l’étude du dossier de permis de construire, nous vous recommandons également d’y joindre une vue d’ensemble du terrain. Pour cela, présentez un extrait de carte IGN qui peut être obtenu sur le site https://www.geoportail.gouv.fr/.

maison 100m carre 3 chambres

Le plan de masse d’un projet de construction de maison neuve

Le plan de masse fait partie du dossier obligatoire à déposer lors de la demande d’un permis de construire de maison individuelle. Il est d’ailleurs nommé PCMI 2 et est prévu par l’article R 431-9 du Code de l’urbanisme. Ce schéma doit présenter une vue d’ensemble du chantier et de son voisinage immédiat, en précisant les dimensions réelles des bâtiments. Il est également requis lors de la déclaration du début de travaux et de la demande d’intégration au réseau électrique public. Un architecte ou un constructeur de maison peut s’en charger, mais vous pouvez néanmoins le concevoir vous-même.

Le rôle du plan de masse est de permettre la vérification de la conformité de votre projet par rapport aux règles d’urbanisme en vigueur dans le secteur ciblé. L’étude s’y concentre notamment sur les hauteurs et l’implantation prévues de la maison neuve. Il est donc nécessaire d’y apporter une précision optimale quant à l’emplacement du chantier, aux aménagements choisis, aux dessertes de la voie publique, aux réseaux électriques et de gaz.

De nombreux détails doivent ainsi être insérés dans le plan de masse des projets de construction de maison. Pour vérifier que rien n’y manque, consultez la notice CERFA n° 51434 05 où une liste complète des éléments à y indiquer est proposée. Entre autres, vous devez en effet y dessiner les limites de votre parcelle, les cotes, l’orientation, l’altitude, l’emprise au sol du plancher, les dimensions des futures constructions et leurs distances par rapport au périmètre du terrain, les bâtiments existants, les arbres, les clôtures, les réseaux et les voies publiques… De plus, ce plan de maison doit aussi indiquer l’endroit où la coupe de la future construction a été faite.

maison 4 pieces 100m carre plan 3d

Le plan de coupe pour demander un permis de construire pour nos maisons

Le plan de coupe est le troisième élément à joindre obligatoirement au dossier de demande permis de construire d’une maison individuelle. Il est ainsi nommé PCMI 3 au cours des formalités administratives et est établi par l’article R 431-10 b du Code de l’urbanisme. Son rôle est de présenter l’aspect intérieur du projet de construction. D’ailleurs, il peut montrer les pièces de chaque niveau grâce à des vues horizontales. Toutefois, ces dernières ne sont plus obligatoires. En effet, seule la coupe verticale du bâtiment est actuellement exigée pour la délivrance du permis de construire, que soit pour une maison à étage, plain pied, contemporaine, moderne ou traditionnelle.

Le plan de coupe verticale doit préciser les détails techniques du projet de construction. Il doit notamment indiquer la structure du bâtiment, ses dimensions et sa localisation au sein du terrain. En effet, il est utilisé par l’administration communale pour vérifier que les hauteurs et les formes de la future maison respectent les règles d’urbanisme. Toutefois, le schéma doit surtout présenter précisément l’incidence de l’aménagement au niveau de l’environnement existant. En particulier, comme l’implantation du bâtiment modifiera le profil du terrain, le plan de coupe montre l’état d’origine et l’aspect final de ce dernier après l’insertion de la maison individuelle.

En concevant le plan de coupe de votre projet de construction, vous devez y préciser les travaux à réaliser sur le terrain pour préparer l’implantation de la maison individuelle. En effet, un certain nombre d’aménagements préalables peut être requis en fonction du relief et de la composition du sol. D’ailleurs, de ces derniers dépend aussi la profondeur des fondations. Entre autres, cela peut nécessiter un terrassement, des murs de soulèvement, des talus, des rampes, des escaliers… Pour une meilleure lecture de ce plan de maison, la coupe doit notamment présenter la pente du terrain pour dévoiler toutes les caractéristiques de son relief. Pour vérifier toutes les mentions obligatoires à ce plan de maison, reportez-vous à la notice CERFA n° 51434 05.

Le plan de façade pour constituer votre dossier de permis de construire

Le plan de façade est le 4e plan de maison que vous devez fournir avec votre demande de permis de construire. Il est noté PCMI 5 dans le dossier et est prévu par l’article R 431-10 a du Code de l’urbanisme. Son rôle est de présenter l’aspect de la demeure lorsque celle-ci est terminée. D’ailleurs, vous devez fournir autant de schémas que de façades constituant l’extérieur de la maison neuve. Cela permettra aux autorités de vérifier que le projet répond aux normes d’urbanisme en vigueur. En particulier, ces plans de maison servent à garantir que l’esthétique des bâtiments et son environnement sont homogènes.

Les esquisses des façades de ce plan de maison doivent avoir une échelle favorable à l’appréciation de tous les détails architecturaux du projet. Entre autres, l’on doit y découvrir la disposition des ouvertures, les types de portes et de fenêtres, les terrasses, balcons, persiennes, moulures, balustres, corniches, pierres apparentes, cheminées… Ainsi, les façades en mur plein doivent aussi y être représentées. En effet, les couleurs, les matériaux employés et même les capteurs solaires influent sur l’étude de votre permis de construire. La notice CERFA n° 51434 05 liste toutes les précisions à apporter à ce plan de maison neuve.

Les règles à respecter pour concevoir les plans de maison nécessaires au permis de construire

Vous pouvez profiter d’une grande liberté quant à la conception des plans de maison. En effet, chacun peut construire sa future demeure à son image, selon ses goûts et ses envies. Toutefois, certaines règles doivent être respectées si vous voulez obtenir votre permis de construire. Il faut également savoir que ces règlementations sont généralement distinctes entre les régions, les communes et même les quartiers. Nous vous recommandons ainsi de bien vous renseigner auprès de la mairie avant de commencer à dessiner un plan de maison moderne, contemporaine ou plain-pied.

Les règles d’urbanisme à respecter pour obtenir un permis de construire

En particulier, les normes à respecter pour le projet de construction dépendent du plan d’occupation des sols et du plan local d’urbanisme qui sont en vigueur dans le secteur. Sachez également les constructeurs de maison considèrent aussi le Code l’habitation et de la construction, ainsi que le Code civil pour élaborer leurs plans de maisons. Ces lois régissent notamment la gestion des secteurs constructibles et l’implantation des nouveaux bâtiments dans l’environnement existant.

Ainsi, l’incidence des maisons neuves vis-à-vis de l’écosystème, aux infrastructures et à l’esthétique de la zone doit être soigneusement considérée. En particulier, les règles d’urbanisme d’une localité imposent une distance spécifique par rapport aux voies publiques et aux autres constructions. Les hauteurs des bâtiments peuvent également être limitées et certains styles architecturaux peuvent être obligatoires.

La règlementation thermique RT 2012 : obligatoire pour la construction de maisons neuves

Depuis le 1er février 2013, il est obligatoire de respecter les normes de la règlementation thermique RT 2012 pour construire des maisons individuelles. Cela a pour principal objectif de limiter le besoin énergétique des bâtiments. Selon les règles imposées, ces derniers ne doivent pas consommer plus de 50 kWh d’énergie primaire par m² par an. Pour remplir cette condition, il est notamment essentiel d’optimiser l’efficacité énergétique du projet de construction grâce à certains choix de matériaux, d’isolation, de chauffage, d’approvisionnement en eau chaude sanitaire et surtout d’orientation… Ces critères présentent le Besoin Bioclimatique maximal du logement.

D’ailleurs, il est nécessaire de déterminer le coefficient Bbio lors de la conception des plans maison neuve à construire. Ces derniers doivent ainsi indiquer la structure du bâtiment, les ouvertures, l’orientation, les matériaux utilisés, les équipements de chauffage et même les sources d’énergie propre choisies. En effet, une attestation validant l’étude thermique doit être jointe au dossier de demande du permis de construire. Sachez que les architectes, les dessinateurs, les bureaux d’études et les autres professionnels du bâtiment peuvent vous épauler pour réussir votre projet jusqu’à la réception de votre maison individuelle.