Réglementation thermique de la maison (RT2005)

Réglementation thermique de la maison

RT2005

Face à la dépendance énergétique mondiale et les problèmes écologiques, l’État préconise l’instauration d’une nouvelle réglementation pour les maisons. Elle concerne surtout la réglementation thermique de la maison. L’isolation thermique pour les bâtiments est un véritable enjeu majeur notamment au niveau du confort mais aussi au niveau de rendement énergétique. C’est là que soit né la réglementation thermique de la maison ou RT 2005. Découvrez notre focus complet sur la RT 2005.

Réglementation thermique : un peu d’histoire

La RT 1974

La première réglementation thermique arrive en 1974, suite du choc pétrolier de 1973. Cet évènement a fait prendre conscience qu’il est important de maitriser la consommation des énergies fossiles. Cependant, elle n’est mise en vigueur que l’année suivante. Cette disposition avait pour objectif de faire diminuer de 25 % la consommation énergétique des bâtiments par rapport aux dernières normes instaurées à la fin des années 50. Pour atteindre ce but, il fut imposé aux propriétaires d’installer au minimum une couche d’isolation thermique ainsi que des appareils permettant de réguler la température des chauffages. D’où la naissance de la RT 1974. Cependant, elle ne s’appliquait qu’aux bâtiments récemment construits.

La RT 1982

En réponse directe à la deuxième crise pétrolière de 1979, la RT 1982 succède immédiatement la réglementation thermique de 1974. Par rapport à ce dernier, cette nouvelle disposition a pour nouvel objectif de réduire de 20 % la consommation énergétique par rapport à 1974. Par ailleurs, le coefficient B fut créé. En d’autres termes, c’est un coefficient qui exprime le besoin de chauffage annuel de chaque foyer. Cependant, comme son prédécesseur, il ne s’applique que pour les nouveaux bâtiments. 

La RT 1988

Contrairement aux deux réglementations thermiques précédentes, la RT 1988 s’applique à tout les bâtiments qu’ils soient nouveaux ou anciens. Par ailleurs, il s’applique également aux immeubles non résidentiels tels que les bureaux, les locaux d’entreprise, les magasins, etc. C’est grâce à cette nouvelle réglementation que de nouveaux coefficients apparaissent. Parmi eux, il y a le coefficient C. IL permet de calculer les besoins d’un logement en chauffage et en eau chaude en prenant en compte le rendement des équipements. Cette disposition est le premier signe que les normes en consommation d’énergie deviennent de plus en plus strictes.

La RT 2000

La nouvelle millénaire est marquée par des dispositions écologiques diverses. La protection de l’environnement, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, etc. Le secteur de chauffage et de la réglementation thermique est le secteur qui connait le plus d’impact sur ces normes environnementales. C’est pourquoi la RT 2000 fait sa grande apparition. Avec pour but de baisser la consommation d’énergie, la réglementation vise surtout les bâtiments du secteur tertiaire. Par ailleurs, la RT 2000 met l’accent sur le confort thermique et propose des règles strictes sur le système de ventilation, le chauffage, la climatisation, etc.

Cependant, elle fut vite dépassée par une nouvelle disposition. C’est la qu’entre en vigueur les nouveaux labels et avec eux, la nouvelle réglementation RT 2005. Mais qu’est-ce que la RT 2005 ? Quels sont ses enjeux, pour le découvrir, lisez la suite ?

Les enjeux du RT2005

La réglementation thermique RT2005 est une disposition qui souhaite une nouvelle baisse de la consommation énergétique des bâtiments neufs. Cependant, ces enjeux ne se limitent pas simplement qu’aux rendements énergétiques. En effet, la nouvelle réglementation propose également des objectifs plus écologiques. 

D’autres parts, les objectifs de la réglementation thermique RT 2005 sont de garantir une meilleure performance énergétique des habitations, qu’il s’agisse de bâtiments neufs ou d’extension de maisons existantes. La RT 2005 impose un ensemble de règles obligatoires à respecter lors de la construction. Faisant suite à la RT 2000, elle s’applique à tous les logements dont le permis de construire a été déposé après le 1er septembre 2006. 

Les normes de la réglementation thermique de la maison RT2005

Pour répondre aux exigences de la réglementation thermique RT 2005, certains points sont à améliorer lors de la construction d’un bâtiment. Pour vous aider, voici une de certaines exigences à prendre en compte lors de la construction d’une maison ou d’un bâtiment.

Les points essentiels

Pour la conception bioclimatique du bâtiment, les apports passifs doivent permettre de réduire la production et la consommation des équipements de refroidissement et de chauffage. Pour l’isolation, notamment à l’endroit où les déperditions sont importantes : toiture, planché, murs, portes, parois vitrées, la nouvelle réglementation préconise des matériaux plus réglementaires. Concernant la ventilation, le renouvellement de l’air doit se faire mais de façon minime pour limiter les déperditions thermiques. Les recours aux énergies renouvelables, non polluantes et inépuisables sont également très favorisés. Cependant, il existe de nombreux points également à prendre en compte.

L’économie d’énergie

La consommation globale d’énergie du bâtiment pour les postes de chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement, auxiliaires, ainsi que d’éclairage dans le cas d’un bâtiment tertiaire, doit être inférieure à la consommation de référence de ce bâtiment. Celle-ci correspond à la consommation qu’aurait ce même bâtiment pour des performances imposées des ouvrages et des équipements qui le composent. La réglementation laisse donc au concepteur la possibilité d’utiliser des équipements ou matériaux de performance inférieure à la référence, dans la limite des garde-fous, et sous réserve d’être plus performant que la référence dans les autres postes de déperdition. La RT 2005 introduit également une limite supérieure de consommation pour les logements. La consommation d’énergie de ces bâtiments pour le chauffage, le refroidissement et l’eau chaude sanitaire doit en effet être inférieure à une valeur limite qui dépend du type de chauffage et du climat. 

La conformité du bâtiment neuf à la réglementation thermique RT 2005 est une obligation. Le non-respect des normes RT 2005 constitue un délit passible de sanctions pénales. Le maître d’ouvrage a obligation de vous fournir, sur demande, une étude thermique à la fin des travaux. Le diagnostic de performance énergétique, obligatoire depuis le 1er juillet 2007 permet en outre de vérifier la conformité du bâtiment.

La réglementation thermique de 2005 est une disposition qui met en valeur l’environnement et met l’accent sur le confort de chaque foyer et de chaque bâtiment. Cependant, elle propose également des solutions de chauffage très lucratif durant toutes les périodes de l’année. En effet, le confort d’été intervient sur la température intérieure conventionnelle, le confort d’hivers, etc. La RT 2005 est aujourd’hui l’avancé la plus remarquable en terme rendement et d’énergie verte. La meilleure disposition majeure du millénaire. Mais cependant, elle n’est pas parfaite pour autant. C’est pourquoi il y a les autres réglementations thermiques plus récentes.