Comment faire un plan de maison

Méthodes pour réaliser des plans de maison

Pour votre projet de construction, faire des plans de maison est incontournable. En effet, votre future maison sera le reflet de ces dessins. Sachez que vous pouvez réaliser vous-même un plan maison à étage ou plain pied que vous aimiez le style contemporain, moderne, provençal ou traditionnel. Vous disposez d’ailleurs de diverses solutions de logiciel de plan 2D et 3D pour faire un plan de maison en bois du style moderne maçonné. Toutefois, il est essentiel d’être méthodique pour que le résultat soit fidèle à vos attentes.

Par ailleurs, les plans de maisons individuelles sont des pièces obligatoires à une demande de permis de construire. Leur bonne conception va ainsi définir l’obtention de cette autorisation d’urbanisme et la matérialisation de la maison de vos rêves. Cette étape cruciale sert à donner forme à votre projet de construction. Si elle parait simple, la réaliser s’avère cependant fastidieux si l’on ne sait pas par où commencer. Il est même recommandé de débuter votre plan de maison avec une esquisse au crayon avant de le transposer sur un logiciel de plan.

Sachez toutefois que faire un plan intérieur et extérieur est le travail d’un dessinateur. D’ailleurs, compte tenu de la complexité des normes en vigueur, des astuces de construction, de mise en place des équipements et des ouvertures, ainsi que du choix des matériaux, faire vérifier vos exemples de plans par un bureau d’étude ou un professionnel du bâtiment est essentiel. De plus, sachez que si la superficie de votre maison plain pied ou à étage dépasse 170 m², vous devez obligatoirement faire appel à un architecte pour faire un plan. Ce dessin servira en effet de support au constructeur et à tous les corps de métiers qui participeront au projet.

Un plan de maison : c’est quoi ?

Faire un plan de maison a pour objectif de représenter graphiquement le projet de construction à une certaine échelle. Il a généralement pour but de dessiner sur un papier une maison à étage ou plain pied. Toutefois, contrairement à une esquisse, cela implique d’attribuer au schéma les dimensions précises de la future maison, grâce à une mise à l’échelle. Il est d’ailleurs essentiel que le bâti soit construit sur les plans réalisés à partir de plusieurs angles de vue. En effet, le graphique doit présenter la position des ouvertures, la présence d’un toit plat ou toit terrasse, les murs porteurs, les façades et le plan intérieur.

Les différents types de plans de maison

Réaliser des plans de maisons individuelles implique de concevoir plusieurs types de graphiques. L’on distingue notamment le plan de masse du projet de construction qui propose une vue aérienne du terrain et de son voisinage. Vous devez ainsi y faire apparaître les bâtiments déjà existants pour situer votre future maison. Ce plan maison moderne doit en plus présenter les raccords aux réseaux urbains électriques, de gaz et téléphoniques. De plus, les arbres doivent aussi y être visibles, même ceux qui devront être abattus pour la construction de la maison de vos rêves.

Par ailleurs, vous devez également fournir un plan de coupe de votre maison plain pied ou à étage. Ce dessin a pour objectif de préciser l’idée du plan intérieur et l’incidence de l’implantation du bâtiment sur l’environnement existant. Il offre ainsi une coupe de chaque niveau de la maison, du sol avant la construction et du terrain après le chantier. Ce plan de maison ne peut être réalisé qu’après l’aboutissement complet du graphique.

D’autre part, vous devrez aussi fournir les plans des façades de votre future maison lors de votre demande de permis de construire. Vous aurez donc à produire autant de graphismes que de façades. Ces dessins doivent présenter l’esthétique détaillée de la maison individuelle pour que les autorités puissent faire une comparaison par rapport aux normes d’urbanisme de la commune. Vous devrez d’ailleurs compléter ces schémas avec un plan de construction en 3D.

Pourquoi faire un plan de maison ?

Plusieurs raisons définissent l’intérêt de réaliser des plans de maisons individuelles. En premier lieu, ces graphiques sont à inclure obligatoirement dans tous les dossiers de demande de permis de construire. Ensuite, ils aident à déterminer précisément le coût du projet. De plus, ce dernier va être construit sur les plans par les maçons, les chefs de chantiers, les électriciens, les plombiers, l’entrepreneur ou le constructeur choisi. D’ailleurs, c’est le même procédé qui est suivi lors de la vente d’une maison construite sur le modèle d’un catalogue d’architecte. Faire un dessin assure en effet que le bâti reflète précisément les attentes du maître d’œuvre.

D’autre part, c’est uniquement à travers le plan de maison que vous pourrez vérifier que le constructeur respecte bien ses engagements. Vous pourrez donc comparer facilement l’évolution du chantier par rapport à la future maison que vous avez imaginée. Par ailleurs, c’est grâce à ces dessins que l’on peut déterminer la surface de plancher qui va être créée. Cela sert à savoir si l’on est obligé de faire appel à un architecte ou pas. En effet, au-delà de 170 m² de superficie, la délivrance du permis de construire n’est possible que si la demande est faite par un architecte.

En dernier lieu, faire un plan de maison aide à mieux visualiser les besoins et les attentes en termes de style moderne, de décoration et d’aménagement intérieur.

Comment faire des plans de maisons individuelles ?

Faire appel à un architecte pour réaliser des plans de maison est une garantie de résultat. Par contre, les services de ce professionnel sont généralement onéreux. Heureusement, vous pouvez choisir un logiciel de plan parmi une large gamme d’outils 2D et 3D, pour faire un dessin. Cela permet en effet de réduire les coûts de la prestation. Vous n’aurez ensuite qu’à le faire vérifier par un architecte ou un bureau d’étude de votre choix. Toutefois, réussir à faire un plan maison moderne respectueux de toutes les règles et reflétant parfaitement vos attentes peut être fastidieux. Comment s’y prendre ?

Les outils pour faire des plans de maisons individuelles

Pour commencer, vous devez faire un dessin de votre future maison avec du papier, un crayon et une gomme. Cette première étape peut être réalisée pour tous les types de plans maisons modernes, comme le plan de masse, de coupe et de façades. Ces esquisses sont nécessaires pour accorder vos attentes avec les règles de construction du PLU. Après ces brouillons, vous pourrez ensuite mettre au propre votre plan maison à étage sur du papier quadrillé. Pour ce faire, relevez précisément les dimensions de votre terrain et son emplacement par rapport aux infrastructures existantes, aux raccords de gaz et d’électricité… Cela vous aidera à avoir une base concrète pour l’implantation de votre future maison. Toutefois, cette étape peut être directement réalisée sur un logiciel de plan, comme autocad, architect plan 3D ou sweethome3D.

Un logiciel de plan permet en effet de modéliser précisément tous les types de projets de construction. Cet outil est d’ailleurs capable de créer autant l’extérieur que le plan intérieur d’une maison individuelle. Vous pourrez ainsi organiser les espaces de vie, mais aussi visualiser la décoration intérieure de votre bien immobilier. Pour obtenir un bon résultat, il est par contre primordial de passer par quelques étapes essentielles, comme la délimitation de la surface de la future maison et la définition de l’emplacement de l’entrée et des matériaux. Ce n’est qu’après cela que vous pourrez dessiner les façades, les murs porteurs et disposer les pièces, ainsi que les ouvertures. Si c’est la première fois que vous utilisez un logiciel de plan, n’hésitez pas à télécharger des modèles et des exemples de plans offerts par les architectes. En effet, ces plans de maison sont généralement personnalisables et proposent une large gamme de styles pour vous inspirer.

Comment faire le plan de la maison de vos rêves ?

Pour faciliter la réalisation des plans de votre future maison, adoptez la même méthode que les architectes. Ces professionnels commencent toujours par définir le cahier des charges de la maison à construire. Pour identifier précisément les caractéristiques du projet, il est notamment essentiel de choisir votre style maison : contemporaine, moderne, plain pied, à étage, en bois, traditionnel, villa… Il est également primordial de savoir si vous voulez un sous-sol, une cave, un garage intégré ou séparé.

Ensuite, en fonction de la surface habitable prévue, vous devrez définir le nombre de pièces que votre maison familiale va comprendre. Pour faire vos choix, vous devez surtout tenir compte de vos habitudes et de vos préférences en matière d’aménagement intérieur. Identifiez également les espaces de vie qui vous sont indispensables, comme une ou des chambres d’enfants, un bureau, une cuisine ouverte, un cellier, des combles ou une cave… Par ailleurs, prévoyez toujours l’avenir en optant pour des éléments évolutifs, afin de pouvoir changer la disposition des espaces de vie en fonction de vos possibles besoins futurs.

Pour une meilleure fonctionnalité de votre espace de vie, veillez à bien structurer votre plan de maison. En particulier, le poteau central n’est conseillé qu’en dernier recours et peut facilement être remplacé par des poteaux plus fins dans les cloisons. Par ailleurs, donnez plus de m² aux pièces de vie collectives et ne gaspillez pas d’espaces inutiles dans les autres parties du logement. Entre autres, 10 m² à 12 m² suffisent amplement pour une chambre parentale. Avec les m² économisés, vous pourrez créer un bureau ou élargir le salon. Dans le même temps, privilégiez les espaces ouverts par rapport aux couloirs.

Pour profiter d’un agencement intérieur adapté à vos besoins et à vos habitudes de vie, l’astuce consiste aussi à toujours meubler le plan de maison individuel. Pour ce faire, découpez des meubles en papier pour pouvoir les placer et faire un dessin adapté. D’ailleurs, pour bénéficier d’une meilleure exposition au sud, multipliez-y le nombre de baies vitrées. Pour cela, évitez d’adosser vos meubles sur ces murs.

Faire des plans de maisons individuelles en intégrant les contraintes règlementaires

La première contrainte qui impose d’adapter un plan maison moderne est la configuration du terrain. En effet, la nature du sol peut par exemple obliger à construire une maison plain pied bien que l’on préfère une maison à étage. Par ailleurs, les possibilités ne sont pas non plus les mêmes sur une parcelle plate ou en pente. La forme de cette dernière et les accès aux voies publiques impliquent aussi de choisir un plan maison contemporaine spécifique. De plus, l’on ne construit pas dans un secteur isolé de la même manière que dans une zone fortement peuplée.

En effet, vous devez faire attention aux bâtiments existants et au voisinage, si vous voulez couronner votre maison familiale avec un toit-terrasse. La disposition du jardin, des balcons et des ouvertures doit aussi être parfaitement étudiée pour éviter le vis-à-vis. C’est d’ailleurs pour choisir une implantation judicieuse de votre future maison dans son environnement qu’il est essentiel de faire un plan de masse.

Par ailleurs, vous devez également tenir compte des règles d’urbanisme dictées par le PLU de votre commune. Ces contraintes concernent notamment le style des façades, les couleurs, les choix des matériaux, le type de toit et les hauteurs de la maison individuelle. En effet, l’esthétique de votre logement doit s’harmoniser avec le patrimoine architectural local. D’ailleurs, dans le cas où vous êtes situé dans un secteur sauvegardé ou à moins de 500 m d’un monument historique, sachez que vous aurez besoin de l’autorisation des Architectes des Bâtiments de France.

D’autre part, vous devez aussi respecter les règlementations thermiques RT 2012 pour faire un plan de maison individuelle. Cela nécessite notamment de choisir une bonne orientation des ouvertures et un aménagement intérieur qui favorise les apports solaires, dont surtout l’éclairage.