Visitez la page plan de maison de notre site partenaire (Logiciels, Galeries, Conseils, etc...)

Organisation intérieur d'un plan de maison

repartition des niveaux

Les considérations réglementaires, le budget, le terrain conduisent assez directement à décider des différents niveaux de la construction. Cependant ces considérations sont quelquefois en conflit avec l'idée que peut se faire le futur propriétaire de sa maison. Il vous appartient alors de piocher dans nos exemples de plans pour trouver "l'idée" qui permettra de concilier l'ensemble des impératifs.

maison de plain pied

L'organisation de plain pied est souvent demandée par un public qui, faisant référence aux pavillons sur catalogues, pense que cette organisation revient moins chère. Cette rumeur n'est vraie que pour un petit logement et sous réserve que la réglementation n'impose pas une pente de toit trop importante où les combles pourraient accueillir les pièces. Dès que le nombre de chambres augmente, les couloirs de desserte sont autant de m2 qu'il faut payer. Toutefois, l'expérience d'étages fatiguants, alliée à un age avançé fera choisir cette organisation qu'il conviendra toutefois de déconseiller sur de très petits terrains. L'expression "plain pied" vient de "plaine" et ne s'écrit donc pas "plein".

maison à étage:

L'organisation en étage est plus économique du fait de la réduction de l'emprise au sol. Cette disposition favorise également la séparation des espaces (parents/enfants ou jour/nuit). L'intérêt décoratif d'un bel escalier contribue, ainsi que la possibilité de mezzanine, à augmenter toujours plus la demande de maisons à étage. Le plus souvent on veillera à conserver de plain pied avec les pièces de séjour, une partie "nuit" (chambre + cabinet de toilette) qui accueillera plus confortablement un parent agé ou un membre de la famille momentanément handicapé. Selon l'importance du budget la zone sous toiture sur garage/dépendances sera utilisée ou tenue en réserve pour un futur aménagement.

sous-sol

Le plus souvent à vocation de dépendances (garage, cave) cet espace est aussi une possibilité d'aménagement pour des locaux complémentaires. Réputé onéreux, à surface égale, le sous-sol peut ne pas coûter plus cher qu'un garage attenant et s'avérer incontournable pour l'adaptation sur certains terrains pentus notamment accessibles par le bas. Il est à noter que l'image populaire du sous-sol provient (encore) de pavillons sur catalogues auquel ce local est simplement ajouté dessous, sans que le projet ne soit pensé de façon globale. Il en résulte par exemple une porte d'entrée perchée sur une butte ou un balcon alors que le hall d'entrée pourrait se trouver plus naturellement "en bas". Force est de constater que l'on rentre le plus souvent par le garage dans ce type de maison et que l'escalier est quelquefois étroit, mal commode et mal situé (arrivée dans le séjour ou la cuisine). On voit que la notion de sous-sol aura besoin d'être commentée et replacée dans le projet comme un niveau à part entière qui pourra contenir plus que des dépendances.

demi-niveaux

Le concept primeur des niveaux décalés est de placer une zone nuit au dessus des dépendances en intercalant la partie jour comme un palier à mi-hauteur de l'escalier montant du garage aux chambres. Parmi les avantages de cette solution citons la surface souvent assez vaste de dépendances (30 à 50 m2) dont une partie de local aménageable, l'adaptation intéressante tant sur terrains plats que légèrement pentus, la séparation partie jour/nuit, la moindre fatigue induite par les demis étages (en général 2 fois 7 marches), surtout comparée à une maison à étage sur sous-sol! Malgré la banalité architecturale souvent constatée de ce type de modèle, il convient de souligner son intérêt notamment en intégrant une mezzanine soit sur le garage (qui surplombe le salon de quelques marches) soit au dessus de la partie jour (cuisine ou coin repas) par la création d'un demi-niveau supplèmentaire.

garage en haut

L'accès par le haut d'un terrain assez pentu peut interdire l'accès véhicule au niveau bas du bâtiment. Le garage pourra se situer, éventuellement avec l'entrée, soit à un palier intermédiaire entre le séjour (en bas) et les chambres (en haut), soit à l'étage au même niveau que les chambres, soit quelquefois un demi-niveau plus haut. Dans ces cas de configuration on évitera de placer des pièces d'habitation sous le garage préférant utiliser cet espace comme cave, cellier ou dépendance quelconque. Il pourrait être désagréable à certain de penser dans leur salon que leur voiture est juste au dessus!

Nous laissons volontairement de coté d'autres dispositions qui présenteraient des niveaux non articulés autour d'un escalier principal. La proposition de placer quelques marches entre certaines pièces ne peut se concevoir que pour des espaces assez vastes pour être découpées en niveaux, et pour des motifs plus sérieux que le simple effet décoratif (nécessité d'augmenter la hauteur sous plafond à un endroit pour placer un meuble haut par exemple).

pieces

La notion la plus simple pour définir les besoins par référence à des espaces connus est la description des pièces de l'habitation. Chaque logement comprendra évidemment une Cuisine ou un coin cuisine, un Séjour et des pièces de services (Wc, Salle d'Eau). En revanche le nombre de Chambres ou pièces complémentaires (Bureau, Lingerie, etc...) est variable selon le nombre et l'activité des occupants. La différence fondamentale entre la chaumière et le château est le nombre de pièces. De la pièce unique où toutes les fonctions sont exécutées (teepee, iggloo) à la multiplicité des espaces pour chaque activité (Bibliothèque, Fumoir, Boudoir, etc...) c'est souvent les moyens financiers qui conduiront les choix, plutôt que les véritables besoins. Il est utile de visualiser dans le temps l'utilisation envisagée de chaque espace afin de l'optimiser ou d'indiquer des possibilités de polyvalence ou d'aménagement ultérieur par exemple. En l'absence d'une pièce vouée au repassage, la ménagère effectuera cette tâche dans la cuisine, dans une chambre, ou devant la télévision du salon. Le plus difficile est de projeter le mode de vie d'une famille lorsque celui-ci éclate dans un plus grand nombre d'espaces disponibles et se projète dans le temps selon l'age des enfants. La demande la plus fréquente est de quatre chambres en plus du séjour et de la cuisine, probablement parce que la famille moyenne compte deux enfants, soit une chambre pour les parents, une pour les amis, et une pour chacun des enfants.

surface

Une fois l'affectation des pièces définie, il n'est pas forcément facile d'indiquer les surfaces souhaitées pour chacune d'elle. Telle dimension qui sera considérable pour les uns sera minuscule pour les autres. Le réflexe est de comparer au logement actuellement occupé. Mais attention de ne pas exagérer les modifications. L'impression d'espace pourra également être apportée par le volume donné à la pièce (marches, mezzanine par exemple). Petits meubles pour grands effets dans les maisons démonstrations des villages expos. Intéressez-vous plutôt aux dimensions qu'aux surfaces en étudiant la disposition des meubles à caser. Nous retenons une largeur minimum de 2,80m notamment pour les chambres, ainsi il est possible de positionner un lit en long ou en large dans la pièce en conservant un passage suffisant au pied de celui-ci.

ouvertures

Déterminer les vues, la lumière et l'ensoleillement de chaque pièce, accessoirement la ventilation et l'échauffement par le choix de l'exposition des pièces et de leurs ouvertures permet de compléter la réflexion à mener sur l'organisation des pièces entre-elles. Chacun sait que le soleil se lève à l'Est (exactement Nord-Est l'été, Sud-Est l'hiver) et se couche à l'Ouest (exactement Nord-Ouest l'été, Sud-Ouest l'hiver) en passant au zénith au Sud vers midi à son altitude la plus haute. Cette hauteur sera la plus basse le 21 décembre et la plus haute le 21 Juin. Il convient de compléter cette observation par la présence éventuelle de masques (montagne, arbres, constructions, etc....) et par le décalage d'horaire d'été et d'hiver. Le soleil d'hiver sera recherché pour son échauffement derrière une vitre tandis qu'il sera craint en plein été. La lumière du matin sera plus froide (bleutée) que celle du soir (orangée) et l'on verra mieux la vue à l'opposé du soleil qu'en face. Ne pas confondre soleil et éclairement: une pièce au Nord recoit une luminosité ambiante stable (les ateliers d'artiste sont éclairés ainsi); la lumière de la pièce est fortement influençée par la réflexion d'où l'importance des couleurs de revêtement des sols et murs, mais aussi des terrasses et des murs extérieurs. La vue c'est aussi le regard porté depuis la pièce vers l'espace extérieur (le jardin où jouent les enfants et le portail où sonnent les invités). Déterminez pour chaque pièce le choix des ouvertures: fenêtre pour la lumière ou la vue, porte fenêtre pour accéder à l'extérieur. Décidez du nombre d'ouvertures et de l'exposition de chacune. N'hésitez pas à prévoir des ouvertures, même côté Nord, pour salle de bains, douche et wc. Si c'est difficile à réaliser en habitat collectif, celà n'est pas insurmontable en maison individuelle où toutes les façades peuvent être perçées.

cuisine

Depuis la "kitchenette", coin cuisine intégrant dans un seul meuble l'évier, le frigo et la plaque de cuisson, jusqu'à la pièce à vivre, équipée en son centre d'une table de ferme pouvant accueillir toute la famille pour le repas, tous les choix sont possibles en fonction des habitudes et des modes de vie de chacun. La cuisine est en tous cas devenue une pièce à vivre et non plus la pièce de service avec une seule fenêtre exposée au Nord avec vue sur cour des immeubles. Du choix ou non de prendre tous les repas hors de la cuisine dépendra la taille et l'organisation de celle-ci. Le fameux dilemne de la cuisine ouverte ou non vers le séjour "à cause des odeurs", pourra trouver de multiples réponses tant techniques (ventilation mécanique et hotte aspirante), que conceptuelle (emplacement choisi de la zone de cuisson ou cuisson à odeur dans cellier attenant).

pièce(s) de service

Une pièce de service est de plus en plus souvent exigée: Lingerie, Cellier, Buanderie, Chaufferie, les appellations de cet espace sont multiples et mal définies parce qu'elles accueillent de nouveaux outils ménagers auquels il n'est souvent pas attribué une place si ce n'est au garage: lave-linge, séche-linge, congélateur, chauffe-eau, chaudière ou générateur thermo-dynamique, centrale d'aspiration, etc...

pièce(s) d'eau

Prévoir au moins une salle de bains est systématique pour tout projet neuf. Ciblée comme la cuisine par les vendeurs de meubles décoratifs, cette pièce devient plus un espace de relaxation que d'hygiène. On pourra y prévoir une vaste baignoire équipée de système à remous, une douche avec buses de massage, un meuble à vasques dont le miroir est éclairé comme une loge d'artistes, voire un sauna et des appareils de musculation. Evidemment tout celà sera affaire de budget. Si, comme celà est fréquent, une deuxième pièce d'eau plus modeste est prévue, celle-ci pourra être équipée en premier d'un simple lavabo et d'une douche. Deux ans après le permis de construire l'équipement de la salle de bains plus luxueuse pourrait bénéficier du taux réduit de la T.V.A. à 5,5%.

mezzanine

Les revues de décoration ont pu mettre à la mode la mezzanine, qui a ses adeptes et ses détracteurs. Issue des salles de théatre, la mezzanine est un balcon intérieur dont l'intérêt est d'obliger à des variations de hauteur des espaces habitables dont la perception sont trés appréciées. Inquiets pour le chauffage de tels volumes, certains refusent cette disposition, alors que les techniques appropriées peuvent offrir un confort satisfaisant et un coût raisonnable malgré un volume plus important à construire et à chauffer bien sûr. La destination d'une telle pièce, est par contre plus douteuse. Ouverte le plus souvent sur le Séjour, il est difficile d'y exercer des activités trop calmes ou trop bruyantes. Souvent lieu de circulation, la mezzanine devient alors une galerie difficile à meubler et à utiliser. Prévue, par contre dans une chambre d'enfant avec une hauteur sous plafon adéquate, cette disposition, proposée par les marchands de meubles ou intégrée au projet, offrira un espace supplémentaire.

organisation des pieces

Une fois listé l'ensemble des pièces il reste à les organiser sur les différents niveaux prévus. Dans tous les cas ou presque, les pièces de séjour s'ouvriront aux orientations ensoleillées (sauf à prévoir une ouverture vers le Nord en raison d'un axe de vue particulier vers l'extérieur). A l'opposé, les pièces annexes, dont le garage principalement pourront occuper les cotés Nord (Est ou Ouest) du bâtiment en lui procurant l'avantage d'une zone tampon de protection thermique au froid l'hiver pour un moindre échauffement du local l'été. Au cours de cette réflexion, il convient d'organiser également les espaces extérieurs qui prolongent la maison vers le jardin (terrasse couverte ou non, balcon, séchage du linge, abri voiture, etc..).

zones

L'habitation contient des zones virtuelles dont il convient d'anticiper le fonctionnement notamment dans le temps. Le concept le plus connu est celui de zones jour/nuit qui s'explique de lui-même par l'usage différent qui est fait des pièces au cours des 24 heures de la journée. Les remarques quant à l'orientation, la vue, l'ensoleillement, formulées plus haut pour les pièces, s'appliquent aux zones. Le zonage parents/enfants et public/intime complète la notion jour/nuit et le zonage service/agrément prend en compte l'intégration des pièces de service et garages par rapport aux pièces de vie ainsi que le conflit possible à l'extérieur entre accès automobile et terrasse d'agrément. Bien que chacun doit mener une réflexion très personnelle sur ces notions, il est peut-être nécessaire de donner des exemples:

circulation

Les déplacements dans la maison se font le plus souvent par le hall et les couloirs (appelés "dégagement" en jargon architecte). Ces espaces coûtent cher, surtout dans un projet modeste, et d'aucuns chercheront à en minimiser l'impact. On retiendra comme règle que les surfaces attribuées aux dégagements (couloir + hall) ne devraient pas dépasser 10% de la surface habitable totale (dans laquelle ils doivent être comptés). Les couloirs sont situés dans la partie privative de l'habitation, leur largeur se limite à une "unité de passage" soit une largeur de porte à 1 vantail. Le hall reçoit les visteurs qui doivent pouvoir se croiser, la largeur correspond à deux "unités de passage" soit une porte à deux vantaux. On peut donner quelques recettes: - pas de hall, entrée directement dans le séjour (attention, la circulation se fait quand même dans le séjour, une entrée de "service" est conseillée par le garage). - hall situé dans un décrochement rentrant du plan permettant une bonne desserte de deux, voire trois ailes du bâtiment. - utiliser le cellier pour circuler du garage à la cuisine et/ou un vestiaire avec penderie de part et d'autre pour faire communiquer garage et hall. - placer un dressing à traverser pour desservir la chambre parents ou entre la chambre et la salle de bains (excellent pour l'isolation phonique entre zones)

escaliers

Les escaliers sont les circulations verticales de la maison mais selon leur forme ils participent à la circulation en plan. Il est préférable d'en prévoir l'arrivée en partie centrale de l'étage à desservir et de les superposer en cas d'étage multiples. Il convient d'éviter les escaliers en "L" prononcé qui génèrent le plus souvent des difficultés tant de mise en oeuvre que de desserte par le palier. Nous distinguerons les escaliers droits (ou quart tournant bas dans une trémie droite "L") et les escaliers double-quart tournant en "U" (2 fois 2 unités de passage environ):

Agencement: mode d'emploi

Ayant bien en tête la globalité du projet, il reste à en formaliser l'organisation sur le papier. La méthode consiste à utiliser une feuille à petits carreaux, un crayon à papier et une gomme. Idéalement les carreaux des bloc-notes conviennent mieux que ceux des cahiers d'écoliers car le crayon suit plus vite la réflexion du cerveau. On convient qu'un carreau correspond à une unité de passage, soit environ une surface d'un mètre carré (le professionnel qui recevra l'esquisse s'occupera des cotes!).
Par convention, le Nord est situé en haut de la feuille. Pour mieux visualiser, on imagine que la feuille représente le terrain où sera schématisée l'organisation des zones garage/services et à vivre de plain-pied et on se représente l'accès voiture correspondant. Le garage (et autres pièces de service) doivent occuper le maximum de façade Nord (soit une parallèle au bord haut de la feuille). La longueur occupée par un véhicule est de 5 carreaux, la largeur, 3. Un garage simple (pour un véhicule) mesure donc au minimum 5 à 6 carreaux de long sur 3 de large et un garage double 5 à 6 de large par 5 à 6 de long. Il est simple de dessiner le parallélépipède choisi. Positionner l'entrée choisie en rapport de l'accès au terrain. Le choix d'une ou 2 portes de garage pourra se faire plus tard avec l'architecte ou le constructeur. Il faut ensuite visualiser la zone de vie extérieure par rapport au cheminement des véhicules et à l'orientation/vue choisies pour la terrasse. On peut représenter cette zone par une ellipse et décider comment les murs englobent cette ellipse (ou non) pour donner l'intimité et l'orientation souhaitée et/ou se protéger d'un vent dominant. Normalement il ressort du schéma au moins une longueur de façade Sud affectée au séjour. Pour que la terrasse permettent facilement de prendre les repas d'été il est préférable d'y accéder facilement depuis la cuisine à placer à droite ou à gauche du plan et en retrait, ou non, selon que l'orientation d'une ouverture Sud a été retenue. Essayons de tracer l'axe de service que les provisions doivent emprunter pour parvenir (sans traverser le séjour) depuis le garage jusqu'à la cuisine et de positionner une suite logique Entrée > Hall > Salon > Repas > Cuisine (axe public) sur la trame en place. Si les deux axes ne se croisent pas il est possible de finir la suite logique Cuisine > Cellier > Garage et idéalement > Hall. Si les deux axes se croisent, les courses transiteront par le hall pour aller du coffre de l'auto au frigo de la cuisine. Toutefois si un transit est prévu par le cellier pour les conserves, un choix multiple est offert: cellier dans le garage, cellier dans la cuisine, cellier dans le hall, cellier entre hall et cuisine, cellier entre garage et hall (ou dans vestiaire entre garage et hall). On peut être tenté, à ce stade, de modifier le positionnement de la cuisine pour éviter l'intersection des axes de circulation. L'expérience a montré que la première idée étant toujours la bonne, il faut poursuivre l'invention du plan. Il faut placer les pièces restantes avec leur orientation prévues de plain-pied en privilégiant les pièces d'eau et de service le long des faces Nord (car éventuellement décrochées).
De préférence il ne sera pas prévu de partie habitable sur le garage et autres pièces de service non chauffée (rt2005). Pour organiser l'étage, il faut définir quelle partie du niveau bas sera couverte par cet étage (voire en débordera pour créer une zone extérieure couverte) sur le schéma de plain-pied reporté dans un coin de la feuille. Reste alors à résoudre la vraie difficulté de ce mode d'emploi: placer l'escalier (identique en haut et en bas) en choisissant un L (carreaux: 3 par 1) ou un U (carreaux 2 par 2). Pour un plan en demi niveau, il est préférable de placer cote à cote un demi escalier montant et un descendant de 2 carreaux chacun, soit 2 x 2. Après plusieurs aller-retour gomme/crayon entre nos deux schémas, la solution finit (presque) toujours par apparaître. Si l'esquisse "fonctionne" sur la feuille à petits carreaux l'objectif de ce site est atteint et il reste à la soumettre aux professionnels compétents.
Pour les plus téméraires il est temps de taper "logiciel de plan de maison" dans leur moteur de recherche favori.....Mais ceci est une autre histoire.


Ce site propose des informations conformes à la réglementation France métropolitaine.
Copyright © 2006-2008 Inter Service Plans    Propriétaire du site: Alain Meunier Architecte    Tous droits réservés.

C.A.U.E.

Conseils gratuits


Les Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement sont gratuitement à la disposition, notamment des particuliers pour l'évaluation de leur projet.


A.D.I.L.

Conseils divers


Concernant l'ensemble des questions liées au logement en général, les Agences Départementales pour l'Information sur le Logement sont présentes sur tout le territoire.


Permis de construire

Réforme


Pour apréhender la réforme du permis de construire applicable au 1er Octobre 2007, les textes sont disponibles auprès du Ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement durable.


Architecture

Trouver un "archi"


L'annuaire de l'Ordre des Architectes recense tous les professionnels reconnus et autorisés à exercer.


Constructeurs

U.N.C.M.I.


Des centaine de constructeurs de maisons individuelles, sélectionnés pour leur compétences et les garanties offerte sont regroupés sous le sigle. de l'Union Nationale des Constructeurs de Maisons Individuelles.


LEGIFRANCE

Les textes juridiques


Pour consulter les Codes (d'urbanisme, de la construction, etc...) mis à jour au quotidien, ce site gratuit est le site officiel du droit. On y trouve facilement les lois en vigueur et les textes publiés au Journal Officiel.